Dans nos Laurentides logo Édition du 7 avril 2021 / 438e édition
8
Huit ans déjà!
Ville de Saint-Eustache

La ville de Saint-Eustache est surtout connue en raison de son héritage historique et son patrimoine architectural. La seigneurie des Mille-Îles est concédée d’abord en 1683, mais c’est seulement à partir de 1739 que les premiers colons commencent à s’y installer. Établie en 1768, la paroisse de Saint-Eustache devient rapidement l’une des plus peuplées du Bas-Canada, vers 1790. Le 14 décembre 1837, le village de Saint-Eustache est partiellement détruit suite à la bataille opposant les patriotes à l'armée britannique. Érigée en municipalité civile en 1845, les années ont filé et confèrent aujourd’hui à Saint-Eustache le rôle de ville-centre de la MRC de Deux-Montagnes. Riche de son passé, la Ville de Saint-Eustache est résolument tournée vers l'avenir.

La ville de Saint-Eustache, appelée jadis Saint-Eustache de la Rivière-du-Chêne, s’est forgée, au long des années, une identité culturelle forte et originale, qui prend racine dans un riche passé historique, français et seigneurial, et une vie sociale dynamique. Considérée autrefois comme l’un des plus beaux villages du Québec, Saint-Eustache présente toujours des atouts indéniables. Saint-Eustache doit aussi son caractère particulier à l’existence du régime seigneurial et à son découpage bien particulier des terres (rangs), au défrichement des sols fertiles et à l’utilisation des cours d’eau pour la construction de moulins. La mise en place du village avec la grande église, les manoirs seigneuriaux, l’arrivée des artisans et la création même de la municipalité représentent autant d’éléments marquants de l’histoire eustachoise, entre 1739 et la fin du XIXe siècle. Ils contribuent de belle façon au rayonnement de Saint-Eustache dans la grande région métropolitaine.

Eustach'oscope : Une série de circuits virtuels
en images trois cent soixante degrés

La Corporation du Moulin Légaré (CML) est fière de vous présenter l’Eustach’oscope! Autant le cinéma(-scope) nous permet de voir sur un écran plat, l’Eustach’oscope nous emmène dans une série de circuits virtuels en images trois cent soixante degrés, autant textuels, sonores que visuels, qui vous permettent d’explorer le Vieux-Saint-Eustache à travers différentes thématiques historiques. Hébergés sur la plateforme Klapty, ces circuits virtuels sont disponibles sur tous les appareils électroniques.

Dans les derniers mois, ayant des contraintes à présenter des visites commentées en raison des mesures sanitaires, l’idée de développer des circuits virtuels accessibles gratuitement pour tous a émergé. À cet effet, une série de circuits, qui seront pour la plupart très différents des visites habituellement offertes en personne, sont en cours de préparation. Jusqu’en avril 2021, un à deux nouveaux circuits historiques virtuels seront disponible par mois. Différents sujets seront abordés, tels que les fresques historiques du Vieux-Saint-Eustache, les vieux métiers, les commerces, les transports, le tourisme et l’hôtellerie, pour ne nommer que ceux-ci. Vous pourrez avoir accès à tous ces circuits en consultant le www.vieuxsainteustache.com sous l’onglet Circuits virtuels.

«Pour souligner le cent quatre-vingt-troisième anniversaire de la rébellion des patriotes, nous présentons le circuit virtuel portant sur l’église de Saint-Eustache. Ce circuit fait le tour de son histoire; avec son architecture, ses agrandissements, son mobilier intérieur, ses œuvres artistiques, et ses bâtiments connexes. Ce bijou patrimonial est d’ailleurs le théâtre des événements tragiques de la rébellion des patriotes du 14 décembre 1837», d’annoncer M. Michel Goyer, président de la CML.

«Que ce soit dans le confort de votre maison, en promenade dans les rues, dans les transports en commun ou à tout autre endroit, il suffit d’avoir accès à des données internet ou du WiFi pour explorer ces circuits fascinants. Une belle façon de se divertir et d’en apprendre davantage sur notre riche passé», de dire le maire de Saint-Eustache, M. Pierre Charron.

Ce projet est rendu possible grâce aux appuis financiers de la Ville de Saint-Eustache, du ministère de la Culture et des Communications du Québec et du ministère du Patrimoine canadien dans le cadre du cent soixante-quinzième anniversaire de la constitution de la municipalité de la paroisse de Saint-Eustache.

Le manoir Globensky, vivant depuis cent soixante ans

«Le manoir Globensky fait partie du décor eustachois depuis maintenant cent soixante ans. Pendant toute l’année 2021, la Corporation du Moulin Légaré (CML) aura le plaisir de souligner cet anniversaire, sous la thématique Vivant depuis cent soixante ans, via ses réseaux sociaux et des activités de découverte pour tous les publics», d’annoncer M. Michel Goyer, président de la CML.

Véritable joyau patrimonial et architectural de style victorien et néogeorgien, le manoir Globensky a été construit en 1861 pour Charles-Auguste-Maximilien Globensky, ancien seigneur de la Rivière-du-Chêne. Acquis par la Ville de Saint- Eustache en 1961, il a accueilli l’hôtel de ville de Saint-Eustache jusqu’en 1986. Classé immeuble patrimonial par le ministère de la Culture et des Communications du Québec, ce magnifique bâtiment abrite aujourd’hui l’Espace muséal du manoir Globensky où l’on présente des expositions mettant en valeur l’histoire et le patrimoine de Saint-Eustache. Situé en plein cœur du Vieux-Saint-Eustache, le manoir est un lieu de rassemblements et de festivités unique. Il est également le point de départ de plusieurs circuits touristiques commentés des attraits patrimoniaux de ce quartier historique.

«Le manoir Globensky, qui trône fièrement au cœur du Vieux-Saint-Eustache, a été l’un des témoins privilégiés d’un large pan de notre histoire collective. Je vous invite à aimer la page Facebook du Vieux-Saint-Eustache afin de découvrir, chaque samedi, une capsule portant sur cette histoire fascinante», de dire le maire de Saint-Eustache, M. Pierre Charron. La page Facebook du Vieux-Saint-Eustache offrira en effet aux internautes l’occasion d’en apprendre davantage sur l’architecture du manoir, sur ses occupants, sur la vie qu’on y menait, en plus de savourer quelques anecdotes connues et moins connues s’y étant déroulées. Les visiteurs de la page sont d’ailleurs invités à participer, à soumettre des suggestions de thématiques ou à poser des questions au sujet du manoir Globensky. «Restez à l’affût de toutes les activités qui se dérouleront au manoir, car la page Facebook vous annoncera également des activités de découverte qui auront lieu en cette année marquante, dont des visites commentées du manoir Globensky et des ateliers de création inédits», d’ajouter M. Charron.

Il est à préciser que toutes les mesures sanitaires nécessaires ont été mises en place afin de recevoir visiteurs et clients en toute sécurité. Le port du couvre-visage est obligatoire à l’intérieur des bâtiments pour les personnes de dix ans et plus. Il faut également maintenir une distance de deux mètres entre chacune des bulles familiales lors des visites.

Pour plus d'infos, cliquez.

© 2012-2021 Les éditions Pommamour.
Tous droits réservés.