Dans nos Laurentidess logo Édition du 1 février 2023 / 533e édition
11
Dans sa onzième année!
Mise à jour: Il y a une semaine
Ville de Saint-Eustache

La ville de Saint-Eustache est surtout connue en raison de son héritage historique et son patrimoine architectural. La seigneurie des Mille-Îles est concédée d’abord en 1683, mais c’est seulement à partir de 1739 que les premiers colons commencent à s’y installer. Établie en 1768, la paroisse de Saint-Eustache devient rapidement l’une des plus peuplées du Bas-Canada, vers 1790. Le 14 décembre 1837, le village de Saint-Eustache est partiellement détruit suite à la bataille opposant les patriotes à l'armée britannique. Érigée en municipalité civile en 1845, les années ont filé et confèrent aujourd’hui à Saint-Eustache le rôle de ville-centre de la MRC de Deux-Montagnes. Riche de son passé, la Ville de Saint-Eustache est résolument tournée vers l'avenir.

La ville de Saint-Eustache, appelée jadis Saint-Eustache de la Rivière-du-Chêne, s’est forgée, au long des années, une identité culturelle forte et originale, qui prend racine dans un riche passé historique, français et seigneurial, et une vie sociale dynamique. Considérée autrefois comme l’un des plus beaux villages du Québec, Saint-Eustache présente toujours des atouts indéniables. Saint-Eustache doit aussi son caractère particulier à l’existence du régime seigneurial et à son découpage bien particulier des terres (rangs), au défrichement des sols fertiles et à l’utilisation des cours d’eau pour la construction de moulins. La mise en place du village avec la grande église, les manoirs seigneuriaux, l’arrivée des artisans et la création même de la municipalité représentent autant d’éléments marquants de l’histoire eustachoise, entre 1739 et la fin du XIXe siècle. Ils contribuent de belle façon au rayonnement de Saint-Eustache dans la grande région métropolitaine.

Nomination à l'événement Rideau

La Ville de Saint-Eustache est très fière d’annoncer que sa salle de spectacle intimiste, La petite église Cabaret Spectacle, figure pour une toute première fois parmi les finalistes au prochain Gala Rideau, lequel récompense les artisans et intervenants du milieu du spectacle québécois.

La petite église Cabaret Spectacle
est nommée dans la catégorie «Meilleure direction artistique, Plus de soixante spectacles», qui salue l’audace, l’ingéniosité et l’excellence d’un diffuseur dans son travail de direction artistique.

Michel Warren, employé du Service des arts et de la culture de la Ville de Saint-Eustache à titre de régisseur aux événements socioculturels
, assure le mandat de la direction artistique de la salle. En fonction depuis vingt ans, il possède une riche connaissance de l'offre artistique et réussit à monter une programmation qui représente la culture d'ici dans sa globalité. Son professionnalisme et sa passion pour son métier lui ont permis de tisser des relations de proximité avec divers∙es agent·e·s et artistes de la scène québécoise. Soucieux et intéressé aux talents émergents, Michel contribue également à la réussite de la salle de spectacle en en développant les publics.

Les gagnant·e·s seront dévoilé·e·s le 16 février prochain à l’occasion du gala animé par Marie-Soleil Dion et Louis-Olivier Mauffette, au théâtre du Capitole de Québec.

À propos de Rideau


Rideau
est le plus important rendez-vous francophone des arts de la scène en Amérique, dont la trente-sixième édition se tiendra du 12 au 16 février 2023. Durant cinq jours, c'est plus d'un millier de professionnel·le·s du milieu de la diffusion qui se réuniront au cœur de la capitale nationale.

Ordre de Saint-Eustache 2023 : appel de candidatures

Afin de rendre hommage aux citoyen·ne·s de Saint-Eustache ayant contribué de façon exceptionnelle à la collectivité par leur engagement et leurs réalisations dans un champ d’activité ayant un rayonnement provincial, national ou international, ou pour un acte de bravoure, le conseil municipal leur confère le titre de Grand citoyen ou Grande citoyenne en leur attribuant l’Ordre de Saint-Eustache. Il s’agit de la plus haute distinction honorifique décernée par la Ville à ses citoyen·ne·s. La cérémonie de remise des médailles a lieu tous les deux ans, à l’automne.

«On dit souvent que nul n’est prophète en son pays. L’Ordre de Saint-Eustache vise précisément à faire mentir cet adage, en reconnaissant l’apport considérable de ses citoyen·ne·s émérites. C’est pour nous un devoir incontournable d’exprimer ainsi notre admiration et notre gratitude pour leur apport à notre collectivité.», précise le maire de Saint-Eustache, M. Pierre Charron.

Vous connaissez des personnes natives ou résidant à Saint-Eustache, qui ont eu un impact considérable sur la collectivité eustachoise et dont les actes, l’engagement ou les réalisations méritent d’être reconnus à leur juste valeur? Soumettez leur candidature à l’appréciation du jury de l’Ordre de Saint-Eustache 2023. Tous les critères de sélection, ainsi que le formulaire de mise en candidature, sont disponibles sur le site Web de la Ville de Saint-Eustache : https://www.saint-eustache.ca/ordresaint-eustache.

La date limite pour soumettre une candidature est le 4 août 2023.

Festivités hivernales à Saint-Eustache
Découvrez les activités au programme en 2023!

La Ville de Saint-Eustache est heureuse de vous annoncer la tenue de ses festivités hivernales cette année encore! Dès le 28 janvier, la Ville se transformera en un véritable paradis de l'hiver, avec de nombreuses activités pour petits et grands.

«Tout est pensé dans cette programmation pour nous rappeler que l’hiver est une saison formidable et vivifiante quand on sait en saisir tous les agréments. Pour la seconde année, les activités se tiendront simultanément dans le Vieux-Saint-Eustache et dans différents parcs de la ville. Il sera donc aussi possible de profiter de nombreux plaisirs qu’offrent ces festivités hivernales à deux pas de chez soi. Le plus beau? Tout est gratuit. On vous y attend!», de dire le maire de Saint-Eustache, M. Pierre Charron.

Le labyrinthe des neiges

Grâce à l’appui de la Caisse Desjardins Saint-Eustache – Deux-Montagnes, une partie des jardins du manoir Globensky (235, rue Saint-Eustache) se transformera en un grand labyrinthe de neige à la fin janvier, si les conditions météorologiques le permettent. Vos enfants pourront s’amuser à se perdre dans les méandres de notre labyrinthe enneigé et à essayer de trouver leur chemin jusqu'à la sortie. N'oubliez pas de vous couvrir chaudement et de mettre vos bottes!

Pour les amateurs de patinage et de glisse

Le mont Saint-Eustache (360, rue Boileau) demeure l’endroit idéal pour les amateurs de patin et de glissade en hiver. En effet, l’enneigement de la montagne, prévu à la fin janvier, permettra de créer des corridors de glisse de différents niveaux. Entre amis ou en famille, vous pourrez y découvrir les joies de la glisse. Il y aura également de la surveillance sur place, de neuf heures à dix-sept heures, les fins de semaine. La date d’ouverture sera communiquée sur le site Web de la Ville, dans la section «Patinoires extérieures et pentes de glisse», ainsi que sur les réseaux sociaux officiels de la Ville.

Pour les adeptes de patinage, des patinoires avec bandes seront accessibles dans différents parcs de la ville. Nouveauté cette année : les parcs Clair Matin, Jean-Guy-Mathers et Chénier seront dotés d’anneaux de glace pour patinage libre, en plus du sentier aménagé dans les jardins du manoir Globensky.

Des chalets et roulottes demeurent accessibles durant les heures de surveillance, autant pour la glissade que pour le patinage. Pour connaître tous les détails, ainsi que l’état des glissades et patinoires, visitez la page patinoires extérieures, sentier de patin et glissade sur le site Internet de la Ville : saint-eustache.ca, ou communiquez avec le Service du sport et du plein air au 450 974-5111.

Participez au Défi château de neige

Encore cette année, la Ville de Saint-Eustache encourage ses citoyen∙ne∙s à participer au concours québécois «Défi château de neige». Pour y participer, il vous suffit de construire un château de neige à la maison, ou dans un parc, et d’envoyer une photo de votre création sur le site defichateaudeneige.ca, en cliquant sur l’onglet «Inscriptions», «Châteaux». Saisissez ensuite les informations demandées avec la région «Laurentides», la MRC «Deux-Montagnes» et sélectionnez l’événement «Ville de Saint-Eustache». Le concours prendra fin le 13 mars. Les prix à gagner sont détaillés sur le site Internet du «Défi château de neige».

Des activités à ne pas manquer au parc Nature Saint-Eustache

«Il va de soi que le parc Nature Saint-Eustache est un lieu magique et incontournable pour profiter de la nature en hiver. Venez profiter de ses sentiers enneigés pour pratiquer de nombreuses activités de plein air, soit le ski de fond, la raquette ou la marche, pour découvrir des paysages magnifiques, des arbres recouverts de givre, et peut-être même, pour apercevoir diverses espèces d’oiseaux. Un rallye tout spécial a de plus été développée en fonction d’amuser les enfants, non seulement dans le cadre des festivités, mais tout l’hiver durant», précise le conseiller municipal responsable des dossiers de plein air, M. Yves Roy.

En effet, jusqu’au 31 mars 2023, les familles pourront découvrir, au sentier de l’écureuil du parc Nature, un rallye littéraire qui vous propose de répondre à douze questions en lien avec des personnages de la littérature jeunesse, activité parfaite pour explorer le sentier tout en mettant ses connaissances littéraires au défi!

Pour tous les détails des activités et pour connaître l’état des sentiers, visitez la page du parc Nature Saint-Eustache.

Des samedis à marquer à votre calendrier!

Tous les samedis, du 28 janvier au 18 février, des activités spéciales sont prévues dans différents parcs de la ville pour vous offrir encore plus de divertissements. Le coup d’envoi sera donné lors d’une soirée animée dans les jardins du manoir Globensky, le 28 janvier, de dix-huit heures à vingt et une heures. Les participant∙e∙s pourront profiter du sentier de glace, en plus de pouvoir se réchauffer autour des foyers extérieurs qui seront installés sur le site. Un DJ sera également sur place pour rendre l’ambiance des plus festives. Voici un aperçu de ce qui se prépare pour les semaines suivantes :

• 28 janvier : Soirée animée aux jardins du manoir Globensky

• 4 février : Viens jouer dehors! au parc Rivière-Nord

• 11 février : Soirée aux flambeaux au parc Nature Saint-Eustache

• 18 février : Initiation aux sports d’hiver au parc Chénier

Les détails de ces activités seront dévoilés au fur et à mesure sur nos réseaux sociaux et sur la page «Événements» du site Internet de la Ville.

En terminant, nous tenons à remercier chaleureusement notre partenaire exclusif, la Caisse Desjardins Saint-Eustache-Deux-Montagnes, pour son apport essentiel à la réussite des festivités hivernales.

Appel de candidatures 2022
Politique d’acquisition d’œuvres d’art

En septembre 2011, la Ville de Saint-Eustache annonçait l’adoption de sa Politique d’acquisition d’œuvres d’art. Elle proposait ainsi de mettre en valeur les artistes eustachois∙e∙s et leurs œuvres, dans un esprit d’ouverture, de souplesse et d’équité.

Depuis, la Ville contribue annuellement au Fonds d’acquisition d’œuvres d’art, afin d’assurer le développement et la mise en valeur de sa collection. Les œuvres acquises sont exposées dans des lieux publics municipaux afin que tous et toutes puissent en profiter. «Depuis son adoption, cette politique vise trois objectifs principaux. En premier lieu, celui de rendre la culture accessible à l’ensemble de la population, par l’affichage des œuvres dans les lieux les plus fréquentés. Elle vise également à faire connaître et rayonner le talent nos artistes. Et finalement, par un soutien concret aux artistes, elle contribue à maintenir vivant et prolifique le milieu des arts visuels eustachois», d’affirmer Pierre Charron, maire de Saint-Eustache.

Soumettez-nous vos œuvres!

En vue d’enrichir cette collection, le Service des arts et de la culture invite les artistes professionnels et de la relève, résident∙e∙s ou originaires de Saint-Eustache, à soumettre un dossier de candidature. Le formulaire de candidature et les modalités sont disponibles dans la section «Arts et culture» de notre site Web (www.saint-eustache.ca), dans la section «Politiques, formulaires et publications», sous l'onglet «Acquisition d'œuvres d'art - Appel de dossiers 2022».

La date limite pour soumettre un formulaire de candidature est le vendredi, 26 février 2023, à vingt-trois heures cinquante-neuf. Après cette date, les dossiers de candidature ne seront pas considérés.

Rappelons que depuis le lancement de la Politique d’acquisition d’œuvres d’art, la Ville de Saint-Eustache a acquis soixante-huit œuvres d’art qui témoignent du dynamisme culturel et des pratiques individuelles des artistes de la communauté. Principalement dédiée à être exposée au sein des aires publiques et dans les locaux des différents services de la Ville, la collection permanente permet à la population eustachoise et régionale d’apprécier toute la valeur de la production artistique locale.

Pour toute information, veuillez communiquer avec Mme Mélanie Séguin du Service des arts et de la culture, au 450 974-5001, poste 5212, du lundi au jeudi, de huit heures trente à seize heures trente, et le vendredi, de huit heures à midi.

Un nouveau nom, une image de marque modernisée
et un nouveau site Web pour La petite église

La Ville de Saint-Eustache est heureuse de dévoiler la nouvelle image de marque, ainsi que le nouveau nom de sa salle de spectacles, La petite église Cabaret Spectacle, et de lancer le nouveau site Web de la salle. Ce changement d’image s’inscrit dans la volonté de La petite église de clarifier son positionnement en tant que salle intimiste, où l’artiste peut interagir et connecter avec son public.

Une identité renforcée par un nom évocateur et un logo distinctif

Une étude réalisée l’année dernière, en collaboration avec la firme LEO (anciennement Léger Marketing), a révélé que la notion de «Centre d’art», accolée à son ancien nom, ne traduisait pas adéquatement l’offre de La petite église. En effet, on y présente majoritairement des spectacles de tous genres, mais la salle était davantage perçue comme galerie d’art. Comme la démarche de modernisation de l’image et du nom visaient à clarifier le rôle de la salle, il est apparu naturel de délaisser la notion de centre d’art.

De pair avec ce changement de nom, La petite église Cabaret Spectacle arbore depuis peu un tout nouveau logo! Aligné avec le nouveau positionnement, ce logo illustre la lumière d’un projecteur de scène jaillissant derrière la nouvelle appellation du bâtiment.

«Cette nouvelle appellation, et le logo qui l’accompagne, reflètent à présent ce qu’est réellement La petite église, une salle de spectacles intimiste et chaleureuse, à nulle autre pareille, chérie par les Eustachois∙es et appréciée de tous les artistes qui s’y produisent.», de dire le maire de Saint-Eustache, Pierre Charron.

«La petite église est un incontournable culturel à Saint-Eustache. Ce repositionnement de l’image va permettre au public de porter un nouveau regard sur l’offre culturelle qu’elle propose, et, on l’espère, d’attirer encore plus de personnes en périphérie de Saint-Eustache à venir constater à quel point la scène québécoise se consomme agréablement en région.», a ajouté Raymond Tessier, conseiller municipal, président de la Commission de développement des arts et de la culture.

Le premier contact avec le public : le site Web!

En parallèle avec les démarches de modernisation de son image, La petite église Cabaret Spectacle a aussi procédé à la refonte de son site Web, lapetiteeglise.com, dans l’optique de faciliter l’achat de billets pour la clientèle, ainsi que la recherche d’information sur la programmation de la salle.

Pour plus d’informations, veuillez communiquer avec le Service des arts et de la culture au 450 974-2787 ou à artsetculture@saint-eustache.ca.

À Saint-Eustache : Une croix de chemin restaurée et relocalisée

C’est au 130, 25e Avenue, que M. Pierre Charron, maire de la Ville de Saint-Eustache et Mme Nicole Carignan-Lefebvre, conseillère municipale et présidente de la Commission des biens, des sites patrimoniaux et de la toponymie, ont procédé le 29 septembre 2022, en présence de membres du conseil d’administration du Club Optimiste St-Eustache et de membres de la Commission des biens, des sites patrimoniaux et de la toponymie, à l’inauguration d’une croix de chemin, restaurée en 2021, puis relocalisée en 2022 au 130, 25e Avenue, à Saint-Eustache.

«Nous sommes fiers d’avoir contribué, par le biais du Fonds patrimonial, à la reconstruction de cet héritage, qui fait partie de notre patrimoine et qu’il nous faut préserver. Merci aux membres du conseil d’administration du Club Optimiste St-Eustache d’avoir permis à la Ville de Saint-Eustache de relocaliser cette croix de chemin sur le terrain lui appartenant, pour qu’elle soit mise en valeur comme il se doit et davantage accessible au public», de préciser M. Pierre Charron, maire.

La date d’érection d’origine de la croix nous est inconnue. Néanmoins, selon la secrétaire de l’école Terre-des-Jeunes en 2000, la croix existe au moins depuis les années cinquante. À cette époque, elle se dresse sur la terre d’un certain monsieur Landry sur le chemin de la Grande-Côte. Afin de la préserver, la croix est déplacée entre l’école Terre-des-Jeunes et le Club Optimiste. Puis, considérant qu’elle est nuisible lors des opérations de déneigement entre les deux bâtiments, la croix est une fois de plus déplacée devant l’école. Finalement, la Ville de Saint-Eustache lui redonne son aspect de jeunesse au cours de l’année 2021, et la relocalise sur le terrain du Club Optimiste en 2022 pour qu’elle soit davantage mise en valeur.

«Cette croix de chemin était fréquemment utilisée pour la prière du soir lors de la neuvaine, puisqu’il n’y avait aucune église à proximité. La croix en bois a été repeinte et certains ornements abîmés ont été remplacés, d’où la restauration réalisée l’an dernier. Cependant, elle conserve les mêmes caractéristiques que la croix originale. Je félicite Les Développements Claude Girard pour la réalisation de ce beau travail de préservation de ce témoin de notre histoire», de préciser la conseillère municipale, présidente de la Commission des biens, des sites patrimoniaux et de la toponymie, Mme Nicole Carignan-Lefebvre.

À la fin de l’événement, Mme Nicole Carignan-Lefebvre a mentionné qu’une exposition portant sur les croix de chemin et les chapelles de rang à Saint-Eustache est actuellement présentée à l’Espace muséal du manoir Globensky (235, rue Saint-Eustache). Un dépliant est également disponible à cet endroit pour les personnes qui désirent découvrir les croix de chemin et les chapelles de rang sur le territoire de Saint-Eustache.

Acquisition du fonds d’images du photographe
Sylvain H. Boileau par la Ville de Saint-Eustache

Le 13 juin 2022, la Ville de Saint-Eustache faisait officiellement l’acquisition de la collection de négatifs, de photographies imprimées et de diapositives de M. Sylvain H. Boileau, ancien photographe pour des journaux locaux de la région. C’est avec une grande fierté que la Ville préservera et mettra en valeur, avec la collaboration de Patrimoine culturel Vieux-Saint-Eustache, ce fonds d’archives hautement significatif pour Saint-Eustache.

C’est en 2021 que Sylvain H. Boileau est entré en communication avec la Ville de Saint-Eustache. Photographe pour des journaux locaux de la région entre 1975 et 1989, notamment le journal L’Éveil, M. Boileau a conservé la totalité de son travail et l’a minutieusement documenté. À la retraite, il souhaitait donner sa collection afin qu’elle puisse être utile au plus grand nombre.

Né en 1954, Sylvain H. Boileau est devenu photographe pour les journaux grâce au hasard et, comme il le dit lui-même, à son audace. Quand il obtient son premier poste, au milieu des années 1970, il a très peu d’expérience. Autodidacte, il apprend en consultant différentes ressources et en étant sur le terrain. Il a sillonné les Basses-Laurentides pendant plus d’une douzaine d’années, croquant, sur le vif, l’actualité locale. Au fil du temps, il a constitué une impressionnante collection mettant en lumière les changements connus par Saint-Eustache et les environs. L’évolution du territoire et des bâtiments, tout comme les mondes politique, sportif, industriel, culturel et communautaire, y sont représentés. Elle compte près de trente mille négatifs, mille cinq cents photographies imprimées et quelques dizaines de diapositives qui permettent d’aller à la rencontre des gens de l’époque et de leurs préoccupations.

«Cette acquisition permettra de documenter une partie de notre histoire et, surtout, de poursuivre la mise en valeur de notre patrimoine. Divers projets d’exposition, de recherche et de diffusion, réalisés en partenariat avec Patrimoine culturel Vieux-Saint-Eustache, sont déjà envisagés avec ce riche contenu. Nous remercions grandement M. Boileau et l’assurons à l’avance que cette extraordinaire collection sera partagée avec le plus grand nombre.», de dire le maire de Saint-Eustache, M. Pierre Charron.

«Les photographies les plus représentatives seront éventuellement ajoutées à la plateforme Le Grenier numérique. Cela permettra aux Eustachoises et aux Eustachois d’avoir accès à tout un pan de leur patrimoine», renchérit Mme Nicole Carignan-Lefebvre, conseillère municipale et présidente de la Commission des biens, des sites patrimoniaux et de la toponymie, précisant que le fonds sera également accessible dans sa totalité au Service des archives de la Ville.

Reconnaissante du don du photographe Sylvain H. Boileau, la Ville de Saint-Eustache tient à souligner la valeur inestimable de ce fonds d’archives.

Sur la photo, on retrouve, de gauche à droite : M. Pierre Charron, maire de Saint-Eustache, M. Sylvain H. Boileau, photographe, Mme Nicole Carignan-Lefebvre, conseillère municipale.

Nouveauté : musiciens et amuseurs publics
dans les rues de Saint-Eustache

Dans l’optique de développer la fierté culturelle de sa population, la Ville de Saint-Eustache est fière d’annoncer que les musiciens et amuseurs publics pourront désormais performer dans quelques lieux publics du territoire, soit : la bibliothèque Guy-Bélisle (partie couverte de pavé uni), la promenade Paul-Sauvé (derrière l’église de Saint-Eustache), les jardins du manoir Globensky et la place du Village (à l’angle des rues Saint-Eustache et Dorion). Les artistes pourront se produire pour un maximum de deux heures consécutives.

Demande d’autorisation gratuite

Afin de favoriser la cohabitation entre les musiciens, les amuseurs publics et la population, la Ville prend soin de bien encadrer le processus en octroyant une autorisation pour permettre aux personnes intéressées de pratiquer leur art de manière publique. Cette demande doit être présentée au moins trente jours avant la tenue de la prestation. Le traitement des demandes débutera le premier mai de chaque année, et les autorisations seront en vigueur à partir de la date de délivrance jusqu’au 31 décembre de la même année. Aucuns frais ne sont chargés aux artistes pour cette autorisation.

Pour faire une demande, l’artiste doit se présenter au Service des arts et de la culture (275, rue Saint-Eustache) durant les heures d’ouverture, avec les documents suivants : une description de sa démarche artistique, du style de prestation, de ses expériences; deux pièces d’identité avec photo; une photo récente imprimée pour l’émission de carte d’artiste autorisé; et, si l’artiste réside à Saint-Eustache, une preuve d’identité avec adresse de résidence. Un formulaire de consentement à des vérifications d’antécédents criminels par la Sécurité publique de la Ville de Saint-Eustache devra aussi être signé.

Conditions importantes

Plusieurs conditions s’appliquent quant aux prestations. Tout d’abord, l’activité doit être pratiquée entre dix heures et vingt heures, et ne doit pas obstruer les trottoirs et les voies publiques. Les prestations doivent s’adresser à un public de tous âges, ne faire aucun usage du feu et être exemptes de tout contenu jugé inapproprié par le Service des arts et de la culture. Il est également interdit d’utiliser un équipement d’amplification du son ou une bande sonore d’accompagnement. La vente et le don de matériel est permis si le matériel découle directement de la prestation, et si l’artiste ne sollicite pas les enfants. Il est également permis de récolter de l’argent à l’aide d’un récipient posé au sol.

Pour connaître l’ensemble des conditions ou pour obtenir plus de détails, consultez la procédure sur le site Internet de la Ville ou contactez le Service des arts et de la culture à artsetculture@saint-eustache.ca.

Photo : M. Pierre Charron, maire, M. Stéphane Pilon, artiste eustachois, M. Raymond Tessier, conseiller municpal, responsable des dossiers culturels, Mme Sophie Tessier, directrice du Service des arts et de la culture.

Dévoilement des oeuvres d'art acquises

C’est avec enthousiasme et fierté que la Ville de Saint-Eustache dévoile la liste des œuvres acquises à la suite du sixième appel de candidatures, lancé en novembre 2020, dans le cadre de sa Politique d’acquisition d’œuvres d’art :

Rue Saint-Eustache de l’artiste Stéphane Simard;

Cette immense vague qui nous emporte de l’artiste Gisèle Séguin;

Force tranquille de l’artiste Anie Rompré;

Hansel et Gretel de l’artiste Stéphane Lauzon-Lefebvre;

C’est un départ de l’artiste Jean-François Berthiaume;

Étapes de vie de l’artiste Caroline Beaulieu;

Série Arbre : Le prisme tricolore élancé de l’artiste Jean Cousineau.

Dès le 25 octobre 2021, une exposition inaugurale regroupant les sept œuvres récemment acquises par la Ville, sera présentée à la bibliothèque Guy-Bélisle, située au 12, chemin de la Grande-Côte, à Saint-Eustache. L’exposition sera accessible au public du lundi au vendredi, de neuf heures à vingt et une heures, ainsi que les samedis et dimanches, de neuf heures à dix-sept heures. Les œuvres seront ensuite exposées dans des bâtiments municipaux.

«Principalement dédiée à être exposée au sein des aires publiques et dans les locaux des différents services de la Ville, la collection permanente permet aux citoyens et aux visiteurs d’apprécier toute la valeur de la production artistique locale», de préciser M. Raymond Tessier, conseiller municipal et responsable des dossiers culturels.

Un des objectifs poursuivis par la politique est de favoriser la diffusion des œuvres des artistes eustachois au bénéfice de tous les citoyens, tout en favorisant l’expression de la diversité des œuvres, des médiums utilisés et des champs disciplinaires.

«On dit que nul n’est prophète en son pays. Depuis 2011, nous faisons mentir l’adage en contribuant annuellement au Fonds d’acquisition d’œuvres d’art d’artistes eustachois, afin d’assurer le développement et la mise en valeur de la collection, et de la mettre à la disposition du public qui peut l’admirer», de dire le maire de Saint-Eustache, M. Pierre Charron.

Sur la photo de gauche à droite :

Stéphane Lauzon Lefebvre, artiste

Stéphane Simard, artiste

Nicole Carignan-Lefebvre, conseillère municipale

Pierre Charron, maire de Saint-Eustache

Raymond Tessier, conseiller municipal et président de la Commission d’acquisition d’œuvres d’art

Gisèle Séguin, artiste

© 2012-2023 Les éditions Pommamour.
Tous droits réservés.