Dans nos Laurentidess logoÉdition du 17 avril 2024 / 596e édition
12
Dans sa douzième année!
Mise à jour: 13 mars 2024
Ville de Mont-Tremblant
Ville de Mont-Tremblant

La Ville de Mont-Tremblant est située à une centaine de kilomètres au nord de Montréal. Elle occupe la partie centrale de la MRC des Laurentides et occupe une superficie deux cent trente-cinq km2 sur le Bouclier canadien. Le territoire municipal est bordé par les municipalités de Lac-Supérieur au nord, de Brébeuf, Huberdeau et Arundel au sud, de Saint-Faustin-Lac-Carré, à l'est et de Labelle et La Conception, à l'ouest.

Cette étendue de terre est principalement caractérisée par la présence de forêts, de la vallée de la rivière du Diable, de hautes collines et du parc national du Mont-Tremblant qui occupe toute sa partie nord et qui, par ailleurs, a une superficie d'eau douce de deux mille quatre-vingt-trois hectares (plans d'eau et rivières); ce qui représente près de huit pour cent de la superficie du territoire. Celui-ci compte une longueur de près de trois cents km de cours d'eau (rivières et ruisseaux) et plus d'une centaine de lacs. La qualité du paysage naturel en fait un lieu traditionnellement recherché par les villégiateurs et les touristes amants de la nature.

La diversité et la complémentarité des éléments de la Ville de Mont-Tremblant font en sorte d'offrir aux citoyens, aux villégiateurs et aux touristes une gamme de services, d'attraits et d'activités.

RegArt 2024
Exposition RegArt
Découvrez la vision artistique des jeunes talents
de l’école secondaire Curé-Mercure

L’exposition RegArt, qui sera présentée du 6 au 11 avril, à la salle Alphonse-Desjardins, rassemble une sélection coup de cœur des projets réalisés par des élèves des niveaux un à cinq et du programme d’adaptation scolaire de l’école secondaire Curé-Mercure.

La Ville est fière de permettre aux adolescent·e·s de présenter leurs œuvres à la communauté et ainsi favoriser la rencontre entre les générations. La population est invitée à venir admirer leur travail, à apprécier leur belle créativité et surtout à découvrir leur vision du monde.

La Ville tient à féliciter les jeunes artistes et souligner le travail des enseignantes, Nathalie Duperron, Marianne Despars et Pierrette St-Germain, qui ont accompagné les élèves dans la réalisation de cette exposition.

Cette exposition est rendue possible grâce à l'entente de développement culturel conclue entre la Ville de Mont-Tremblant et le ministère de la Culture et des Communications du Québec.

Lieu : Salle Alphonse-Desjardins (1145, rue de Saint-Jovite)

Horaire (sous réserve de modification) :

Du 6 au 11 avril 2024

Lundi et mardi : Midi à dix-huit heures

Mercredi : Dix heures à dix-huit heures

Jeudi au vendredi : Dix heures à dix-neuf heures

Samedi et dimanche : Neuf heures à seize heures

Entrée libre

Vernissage : Le public est invité au vernissage de l’exposition, le mardi, 9 avril, de dix-sept heures à dix-neuf heures.

L’information est disponible sur le site web à villedemont-tremblant.qc.ca/expositions.

Pour toute question concernant l’exposition, communiquez avec le Service de la culture, des loisirs et de la vie communautaire au cultureetloisirs@ville-demont-tremblant.qc.ca ou 311 (819 425-8614 de l’extérieur de Mont-Tremblant).

Première scène Mont-Tremblant vous en mettra plein la vue en 2024!

La Ville de Mont-Tremblant est fière de dévoiler la programmation Première scène 2024 qui promet une année empreinte d’émotions, de rencontres mémorables et de prestations uniques à ne pas manquer! Quinze artistes de la scène musicale et de l’humour provenant des quatre coins du Québec vous donnent rendez-vous, certains en formule debout, dans l’ambiance feutrée de la salle de spectacle de l’église du Village. Consultez la programmation à villedemont-tremblant.qc.ca/premierescene et réservez vite vos billets avant que les spectacles n’affichent complets comme en 2023!

Douceur, sensibilité et espoir!

Après trois albums et des années de tournée mouvementées, Matt Holubowski livre sur scène son quatrième opus sorti en mars 2023, Like Flowers on a Molten Lawn, comme une renaissance au printemps, résultat d’un regain d’amour, d’énergie et d’espoir pour la vie et la musique. L’auteure-compositrice et interprète Elisapie fait résonner la culture inuite avec finesse, en conjuguant modernité et tradition. Son spectacle Inuktitut met en lumière la sensibilité de l’artiste inuk sur des classiques pop des années soixante à quatre-vingt-dix, traduits dans sa langue maternelle. Ingrid St-Pierre dévoile une facette plus ancrée de sa poésie avec son nouveau spectacle intime et doux : Reines. Plus assumée, frontale et sans détour, elle raconte et invente la beauté qui pétille comme feux de Bengale sur un gâteau d’anniversaire!

En humour

Après deux spectacles à succès, l’humoriste Katherine Levac remonte sur scène, fidèle à elle-même, vive, sarcastique, tranchante, portant un regard décalé sur notre réalité. Son humour pince-sans-rire et intelligent garantit une soirée des plus réussies.

À découvrir ou à redécouvrir

Le concert Échapper à la nuit marque le retour sur scène du duo Les Sœurs Boulay où elles se lancent dans un virage légèrement plus électro. Plus en mouvement que jamais sur scène, elles déploient leurs vieux succès dans l’écrin d’un «son» renouvelé. Après son virage de DJ à auteur-compositeur-interprète, Robert Robert propose une musique festive et audacieuse, quelque peu hétéroclite, sur des mots empreints de transparence et de vulnérabilité. Son succès est déjà international!

Voyages à travers le temps

Retrouvez Pierre Flynn, seul en scène, en tête à tête et en cœur à cœur, dans un spectacle marquant plus de cinquante ans de vie artistique. Avec Sur la route, l’auteur-compositeur voyage en toute liberté par les sentiers tantôt familiers, tantôt plus discrets de son parcours, à travers des confidences et des souvenirs, d’où s’échappent sa voix et sa poésie. Pour célébrer plus de deux mille concerts sur quatre continents et un onzième album en vingt ans, la formation folk-Trad Le Vent du Nord s’arrête à Mont-Tremblant! Récipiendaires du Félix de l’année – Traditionnel, les cinq chanteurs multi- instrumentistes invitent leur public à découvrir des pièces de musique traditionnelle québécoise qui touchent le cœur depuis vingt printemps. Plaisir assuré!

Soirées dansantes

Vous avez aimé votre fin de soirée lors de la dernière Fête nationale? Venez danser à nouveau avec le célèbre DJ Millimetrik et ses amis électros sur leurs rythmes house, disco, soul et dance. Nourri par le voyage, la photographie et le cinéma, le vétéran de la scène électronique québécoise promet une soirée électrisante jusqu’aux petites heures du matin! Pour son spectacle Zayon, l’artiste Fouki fusionne les genres et fait danser les corps sur un rythme bien à lui, dans un humour décalé. Tout un univers à découvrir!

Des groupes déjantés

Ping Pong Go est le projet de musique instrumentale du pianiste Vincent Gagnon et du batteur P-E Beaudoin, qu'on a pu voir en accompagnement d'Hubert Lenoir, Lou-Adriane Cassidy, Keith Kouna, Tire le Coyote, Ariane Roy et Gabrielle Shonk, pour ne nommer que ceux-ci. Inspirés par le jazz rock, la musique de jeux vidéo vintage et le rock alternatif, le groupe transcende son énergie et une adolescence tardive dans une musique immature et décadente. Avec leur premier spectacle en français sous le nom de Frais Dispo, les musiciens de Foreign Diplomats proposent des sonorités teintées d’influences alt-country et des envolées musicales qui sauront plaire! Le groupe montréalais Comment Debord débarque à Mont-Tremblant avec un spectacle rock décontracté et rassembleur. Sans compromis sur le groove, la bande explore les textures chaleureuses de la musique des années soixante-dix, en y apposant des textes poétiques attachants. Une ambiance festive qui se termine sur le plancher de danse!

Aventures et culture!

Pour sa vingt-huitième édition, le Festival du film de montagne de Banff présente les exploits inspirants d’aventuriers et aventurières téméraires au cœur de territoires sauvages. Des images à couper le souffle! Dans le cadre des Journées de la culture 2024, la Ville de Mont-Tremblant accueillera Roman Zavada et son nouveau projet Forêt pour deux pianos. L’artiste utilise certaines technologies d’échantillonnage qui plonge le public dans un univers fascinant, dans des sonorités atypiques qui tissent un lien entre le passé et le présent, entre la nature et la modernité.

Billetterie

• En ligne à villedemont-tremblant.qc.ca/premierescene

• En personne, à l’accueil du Service de la culture et des loisirs situé au 635, rue Cadieux (Complexe aquatique)

• Au téléphone, avec une carte de crédit : 819 425-8614 (24/7)

L'envol du printemps
Mont-Tremblant dévoile l’œuvre L’Envol du printemps
dans la foulée de l’inauguration du Centre sportif

Mont-Tremblant a officiellement dévoilé le 29 juin 2023 l’œuvre L’Envol du printemps, de l’artiste Pavitra Wickramasinghe. Cette œuvre monumentale a été acquise par la Ville dans le cadre de la politique d’intégration des arts à l’architecture du ministère de la Culture et des Communications, dans la foulée de la construction du Centre sportif Mont-Tremblant. L’événement s’est tenu en présence de l’artiste et de ses proches, du maire Luc Brisebois et de la députée Chantale Jeannotte, ainsi que de plusieurs invité·e·s.

L’Envol du printemps est composé d’une série de paravents rappelant la forme d’une onde, réalisés à partir de bois de drave issu des grandes coupes forestières du dix-neuvième siècle, récupéré au fond des rivières du Témiscamingue. Un motif de graines d’érable, sculpté selon la technique du moucharabieh, tapisse ces paravents qui, transpercés par la lumière du jour, projettent les silhouettes de cette multitude de graines sur les murs et le sol, créant ainsi un papier peint éthéré qui suit la trajectoire du Soleil.

Déployé dans l’atrium du Centre sportif – nouvellement devenu L’Espace Richelieu –, L’Envol du printemps incarne les valeurs de développement durable et de préservation de l'environnement chères à la Ville de Mont-Tremblant, notamment par son rappel du cycle naturel de reproduction des arbres grâce aux éléments que sont l’eau, le soleil et le vent, ainsi que par l'utilisation de bois récupéré, réduisant l'impact environnemental de sa création.

«L’accès à des œuvres d’art public dans des lieux de rassemblement tels que l’Espace Richelieu permet de démocratiser la culture et l’art. Notre gouvernement est très fier de mettre en avant nos artistes d’ici et des œuvres qui véhiculent autant nos valeurs que notre culture, et ce, grâce à la Politique d’intégration des arts à l’architecture et à l’environnement des bâtiments et des sites gouvernementaux et publics. Cette œuvre deviendra la pièce maîtresse de ce lieu phare de Mont-Tremblant et permettra d’assurer le rayonnement du talent de l’artiste», a déclaré M. Mathieu Lacombe, ministre de la Culture et des Communications, ministre responsable de la Jeunesse et ministre responsable de la région de l’Abitibi-Témiscamingue et de la région de l’Outaouais.

«Une œuvre d’envergure est aujourd’hui dévoilée, en cet espace symbolique, qui contribuera à la fierté de la communauté pour son centre sportif et son centre d’études collégiales. Merci à l’artiste et à toutes les personnes impliquées dans ce projet qui s’inscrit dans la politique d’intégration des arts», a ajouté Mme Chantale Jeannotte, députée de Labelle.

Pavitra Wickramasinghe est une artiste multidisciplinaire qui s’intéresse à de nouvelles façons de conceptualiser l'image en mouvement, ainsi qu’aux conventions visuelles. Son travail explore les notions du voyage, de fluidité des lieux et de la mémoire. Elle utilise la lumière et les ombres comme extensions de l'image projetée pour créer des installations où le spectateur est plongé dans un espace cinématographique plutôt que d'être physiquement distancié de l'œuvre.

Mme Wickramasinghe effectue présentement une résidence au Centre PHI à Montréal où elle présentera en 2023 l’exposition Les contours de l’oubli (en collaboration avec Amélie Brisson-Darveau), qui sera suivie en 2024 d’une exposition solo dans le cadre de La Biennale de Québec (Manif d’art 11). L’une de ses œuvres d’art public est exposée à l’aréna Raymond-Bourque, à Montréal. Pavitra Wickramasinghe est née à Colombo, au Sri Lanka; elle vit et travaille aujourd’hui à Montréal.

Cette œuvre d’art public a été réalisée avec la collaboration de CNC MTL et de Bois de drave, ainsi que de MM. Jonathan Villeneuve, Thomas Bégin et Jean-Pierre Fauteux. Celle-ci sera intégrée au circuit d’art public de la Ville de Mont-Tremblant qui comptera maintenant quatorze œuvres réparties à travers le territoire. Le circuit peut être consulté à villedemont-tremblant.qc.ca/art-public.

À propos de la politique d’intégration des arts

La Politique d’intégration des arts à l’architecture et à l’environnement des bâtiments et des sites gouvernementaux et publics prévoit qu’un pourcentage du budget de construction d’un bâtiment ou d’aménagement d’un site public doit être dédié à la réalisation d’œuvres d’art précisément conçues pour ceux-ci. Ces œuvres doivent tenir compte de l’architecture du bâtiment, de ses espaces intérieurs ou extérieurs, de la vocation des lieux et du type d’usagers et d’usagères qui le fréquentent.

Sur la photo (de gauche à droite) : Annie Lajoie, attachée politique de Marie-Hélène Gaudreau, députée fédérale de Laurentides-Labelle, Chantale Jeannotte, députée de Labelle, Pavitra Wickramasinghe, artiste, Daphnée Cyr, coordonnatrice culture et loisirs à la Ville de Mont-Tremblant, et Luc Brisebois, maire de Mont-Tremblant.

Ville de Mont-Tremblant/Bibliothèque du Couvent
Une collection de documents de généalogie
à la bibliothèque du Couvent

Les citoyens et citoyennes intéressés à bâtir leur arbre généalogique sont invités à visiter la bibliothèque du Couvent, située au 1875, chemin du Village, pour consulter la collection de documents de généalogie de l'Institut généalogique Drouin qui vient d'y être aménagée.

Cette collection comprend cent soixante-quinze volumes répertoriant, par ordre alphabétique, les mariages des Canadiens français entre 1760 et 1935. Les recherches peuvent être effectuées par l'ordre du nom de famille des hommes ou des femmes. La collection présente aussi des Fiches acadiennes et Le Petit Drouin, deux compléments de recherche à la collection de base.

C'est en automne 2010 que la Ville de Mont-Tremblant a acquis cette importante collection de documents de généalogie qui était, jusqu'à tout récemment, disponible à la bibliothèque Samuel-Ouimet. Elle réside désormais à la bibliothèque du Couvent, soit dans le même édifice qui abrite la Société du patrimoine SOPABIC qui veille à la conservation de notre patrimoine.

Située au 1875, chemin du Village, la bibliothèque du Couvent est ouverte les mardis, de quatorze heures à dix-sept heures, les jeudis, de neuf heures trente à onze heures trente, les vendredis, de midi à seize heures, et les samedis, de quatorze heures à dix-sept heures. Située au 1145, rue de Saint-Jovite, la bibliothèque Samuel-Ouimet est ouverte quant à elle les mardis, de neuf heures à dix-sept heures, les mercredis, de treize heures à dix-sept heures, les jeudis et vendredis, de neuf heures à vingt et une heures, les samedis, de neuf heures à quinze heures, et les dimanches, de midi à dix-sept heures.

Renseignements : 819-425-8614, poste 2703 o villedemont-tremblant.qc.ca

© 2012-2024 Les éditions Pommamour.
Tous droits réservés.
Politique de confidentialité