Dans nos Laurentidess logo Édition du 21 septembre 2022 / 514e édition
10
Dans sa dixième année!
Mise à jour: 20 septembre 2021
Kalasö, le nouvel album

Toujours avec ce même souci de réunir les gens et de briser les barrières entre les cultures ouest-africaines et nord-américaines, Afrikana Soul Sister présente le deuxième album de sa carrière, Kalasö.

D'ailleurs, après avoir offert l'extrait «I bonko» en début d'été 2021, le groupe nous en donne un deuxième avant goût avec la chanson «Fantani».

Clamant haut et fort le pouvoir de l’amour et du temps, «Fantani» pose un regard dur, mais nécessaire, sur la manière dont l’humain gaspille, juge sans connaître et se déchire. Avec la voix d’Émile Bilodeau qui nous rappelle que la vie ne se résume pas qu’à l’argent, c’est une chanson pour remettre les pendules à l’heure. Celle de la solidarité a sonné.

Afrikana Soul Sister, c'est l'inclassable projet mené par le multi-instrumentiste, réalisateur et arrangeur québécois aguerri Jean-François Lemieux (Jean Leloup, Daniel Bélanger, Ariane Moffatt), complété par le percussionniste sénégalais Fa Cissokho et la chanteuse malienne issue d’une longue lignée de griots Djely Tapa (sacrée Révélation Radio-Canada 2019-2020 dans la catégorie musique du monde).

Une fois de plus, comme il sera également possible de le constater sur l'album Kalasö, qui pourrait se traduire par «Nous irons tous en classe», qui comprend aussi des collaborations avec Ariane Moffatt («Tinnami») et Naxx Bitota («Buelayi»), le trio brandit à bout de cœur sa musique percussive afro-électro à saveur futuriste, injectée d'une forte dose de groove.

Afrikana Soul Sister, c’est la collision heureuse de paysages et de gens qui n’ont pas vraiment l’habitude de se côtoyer. Propulsée par l’envie de vibrer au même diapason, c’est l’histoire d’une famille accueillante qui s’étend à tous les collaborateurs impliqués dans l’avènement de sa musique. Haute en couleur, ponctuée de synthétiseurs, de percussions et de voix distinctes qui s’élèvent, la signature Afrikana Soul Sister, mémorable pour ses rythmes endiablés, son dynamisme enivrant et la complicité qui s’en dégage, décoiffe indéniablement.

Afrikana Soul Sister dévoile I Bonko

Toujours avec ce même souci de réunir les gens et de briser les barrières entre les cultures ouest-africaines et nord-américaines, Afrikana Soul Sister prépare la venue de son second album en dévoilant l'extrait et le vidéoclip «I bonko».

Afrikana Soul Sister, c'est l'inclassable projet mené par le multi-instrumentiste, réalisateur et arrangeur québécois aguerri Jean-François Lemieux (Jean Leloup, Daniel Bélanger, Ariane Moffatt), complété par le percussionniste sénégalais Fa Cissokho et la chanteuse malienne issue d’une longue lignée de griots Djely Tapa (sacrée Révélation Radio-Canada 2019-2020 dans la catégorie musique du monde).

Dansante à souhait, la chanson «I bonko» passe dans le tordeur les envieux, les paresseux et ceux qui projettent leurs échecs sur autrui. Comme un appel à la persévérance et à la confiance en nos propres moyens, la chanson jette les bases d’une nouvelle ère : celle où l’on se lève et où l’on fonce.

Une fois de plus, comme il sera également possible de le constater sur l'album KALASÖNous irons tous en classe»), qui comprendra notamment des collaborations d'Émile Bilodeau et d'Ariane Moffatt, le trio brandit à bout de cœur sa musique percussive afro-électro à saveur futuriste.

Afrikana Soul Sister, c’est la collision heureuse de paysages et de gens qui n’ont pas vraiment l’habitude de se côtoyer. Propulsée par l’envie de vibrer au même diapason, c’est l’histoire d’une famille accueillante qui s’étend à tous les collaborateurs impliqués dans l’avènement de sa musique. Haute en couleur, ponctuée de synthétiseurs, de percussions et de voix distinctes qui s’élèvent, la signature Afrikana Soul Sister, mémorable pour ses rythmes endiablés, son dynamisme enivrant et la complicité qui s’en dégage, décoiffe indéniablement.

© 2012-2022 Les éditions Pommamour.
Tous droits réservés.