Dans nos Laurentidess logoÉdition du 10 juillet 2024 / 608e édition
12
Dans sa douzième année!

Andréanne A. Malette

Partager
Mise à jour: 20 avril 2024
Andréanne A. Malette lance son quatrième album
Les jardins dérangés

Trois ans après le salué SITKA, Andréanne A. Malette offre son quatrième album : Les jardins dérangés. Après avoir inspiré l’air frais des glaciers de l’Alaska, c’est sur les plages du Costa Rica que l’auteure-compositrice-interprète a finalement expiré. Ce voyage surprenant lui a permis, au-delà de faire le plein de chaleur, de faire le point sur les dernières années, d’en tirer des réponses et dix chansons. Les jardins dérangés est disponible sur l’ensemble des plateformes numériques, ainsi qu’en format physique en magasin et sur la boutique en ligne d’Andréanne : andreanneamalette.com.

C’est la lumière qui trône au cœur de la création d’Andréanne A. Malette, que ce soit celle qui baigne sa maison nichée dans la forêt ou celle que filtre le feuillage dense d’une jungle en Amérique centrale. Explorant des thèmes comme le moment présent, la guérison, le goût de vivre, l’espoir, elle présente le récit inspirant d’une trentenaire passionnée par l’humain, auscultant ses failles, ses forces, et tout ce qui se trouve entre les deux. Une fois de plus, Andréanne signe la coréalisation de l’album épaulée de son complice Antoine Lachance.

Les jardins dérangés : un album libre, instinctif et lumineux.

Coup d’œil sur les dix titres…

L’horizon (Andréanne A. Malette)

Une chanson d’amour à celui qui sera là «jusqu’au bout de mes lignes de fuite»

Les frontières (Andréanne A. Malette / Antoine Lachance)

Une quête intérieure à entreprendre au lieu de s’étourdir aux quatre coins de la planète.

Le reste du temps (Francis Cabrel)

Chanson qui a servi de bougie d’allumage créatif pour l’album et qui représente bien ses thématiques : la lumière, le bien-être, et toutes les fleurs qui éclosent…

Au pied du grand chêne (Andréanne A. Malette)

Exprimer la façon dont on a besoin d’être aimé pour s’épanouir à deux

Les jardins dérangés (Andréanne A. Malette)

Faire la paix avec l’imperfection et trouver l’inspiration dans la beauté et le bien-être

Juste pour aujourd’hui (Andréanne A. Malette, Antoine Lachance /Antoine Lachance)

Un duo avec mon allié Antoine Lachance, un écho à la chanson Fou.

Vivre (Andréanne A. Malette)

Inspirée d’une sage parole de mon voisin octogénaire qui, malgré les douloureuses pertes essuyées au fil des ans, ne renoncera jamais au goût de vivre.

Brume (instrumentale) (Andréanne A. Malette)

Un jour de brume magnifique, j’ai retrouvé la capacité et l’envie de composer au piano, mes premières amours.

Une maison (Andréanne A. Malette)

L’acquisition réelle d’une première maison parallèlement à la reconstruction métaphorique d’un chez soi

Ici et maintenant (Andréanne A. Malette)

Se réparer soi-même en s’ancrant dans l’instant présent et en acceptant de briller

La tournée Les jardins dérangés est lancée!

Qui dit nouvel album dit nouvelle tournée! Après avoir foulé les planches du Théâtre Outremont, à Montréal, le 18 avril 2024, pour présenter les pièces qui composent cet opus, Andréanne et ses musiciens prennent ensuite la route du Québec dans le cadre de la tournée Les jardins dérangés!

Pour tous les détails et pour l’achat de billets : andreanneamalette.com.

Le reste du temps, premier extrait de l’album Les jardins dérangés

Près de trois ans après le succès de SITKA (numéro un des ventes au Canada, nommé à l’ADISQ dans la catégorie «Album adulte contemporain»), Andréanne A. Malette lance Le reste du temps, premier extrait de son quatrième album, Les jardins dérangés, attendu pour le 19 avril 2024. En remplacement du nord et des grands froids de l’Alaska, c’est maintenant la lumière qui est au centre de son inspiration, celle qui entre par les grandes fenêtres de sa maison dans la forêt. Une fois de plus, Andréanne A. Malette signe la réalisation de la pièce avec la collaboration de son complice Antoine Lachance. Autrice-compositrice aguerrie cumulant plus de douze millions d’écoutes sur les plateformes d’écoute en continu, bien connue pour les succès Fou et Ici et ailleurs, elle emprunte pour la première fois la plume d’un autre artiste pour raconter son histoire. Les mots de Francis Cabrel étaient ici tout indiqués pour entrouvrir la porte de ce nouvel univers.

Dans nos jardins dérangés

Tellement de fleurs allongées, tellement

Sous la lumière orangée

Longtemps nos corps mélangés, longtemps

«Au début de l’été, cette chanson de Francis Cabrel a refait surface dans ma tête, comme un souvenir lointain. Je l’ai apprise à la guitare pour y découvrir une familiarité rassurante et un confort aussi grand que lorsque je chante les miennes. Peut-être parce que ma mère a écouté du Cabrel sans arrêt pendant que j’étais dans son ventre. Ou peut-être parce qu’elle représente exactement les thématiques du nouvel album à venir : la lumière, le bien-être, et toutes les fleurs qui éclosent depuis que j’arrose mes jardins dérangés.» — Andréanne A. Malette

Le reste du temps est disponible dès maintenant sur l’ensemble des plateformes numériques.

Le grand retour d'Andréanne A. Malette

Plus de trois ans après la parution de son album éponyme sur lequel on retrouve les succès Fou et Ici et ailleurs, Andréanne A. Malette, l’une des autrices-compositrices-interprètes les plus audacieuses de sa génération, lance un troisième album en carrière : SITKA. Ce nouvel opus propose un voyage musical dans lequel la prose sincère et imagée de l’artiste s’entrecroise avec les mélodies de son univers folk-pop. Andréanne en profite pour dévoiler Alaska, un tout nouvel extrait qui donne le ton à l'album, tant par son ambiance nordique et percussive, que par ses thèmes évoquant les grands espaces et la quête d’affirmation de soi. Une inspiration profonde, quelque part entre les villes de Sitka et Ketchikan, qui calme l'anxiété et invite à l'émancipation.

SITKA regroupe dix nouveaux titres tous écrits et composés par Andréanne A. Malette, dont une relecture du premier extrait Le brasier lancé en mars 2020. Inspirée du froid transissant et des forêts protectrices de l’Alaska, une région chère au cœur d’Andréanne, elle désire plus que jamais avec cet album s’affranchir des tabous en abordant sans détour des thèmes qui poussent à la réflexion (la violence conjugale, l’émancipation, la dépression, le deuil, la culpabilité et l’espoir) ce qui donne à ses chansons une résonnance particulière teintée de lucidité. Productrice, autrice, compositrice et interprète, l’artiste aux multiples talents se coiffe maintenant du chapeau de réalisatrice. Appuyée par son complice Antoine Lachance, Andréanne repousse les limites de sa créativité et nourri plus que jamais sa flamme artistique.

«Sitka c’est là où les montagnes ont la tête dans les nuages et les pieds dans l’océan.

Où les épinettes ont le tronc large comme des éléphants.

Où les ours et les renards s’endorment en cuillère.

Où les âmes égarées cherchent leurs repères.

Au milieu de la nuit, j’ai lancé un bateau en papier à la mer

Dans lequel j’ai écrit tout ce que je voulais laisser derrière.» - Andréanne A. Malette

© 2012-2024 Les éditions Pommamour.
Tous droits réservés.
Politique de confidentialité