Dans nos Laurentidess logo Édition du 22 juin 2022 / 501e édition
10
Dans sa dixième année!
Mise à jour: 3 septembre 2021
Steve Veilleux nous amène vers Les beaux jours

Steve Veilleux, que l’on connaît notamment pour les accrocheuses chansons qu’il écrit, compose et interprète avec son mythique groupe Kaïn depuis plus de vingt ans, rend disponible son troisième effort solo intitulé Les beaux jours. Dès sa première écoute, on sent immédiatement le recul sur les évènements qui ont foulé les dernières années de l’artiste, mais surtout de l’humain; de petites et grandes joies, ainsi que des peines notoires, le tout habillé de l’espoir d’un avenir meilleur.

Steve Veilleux tient encore une fois les rênes de sa propre carrière avec ce nouveau chapitre, s’entourant toujours de fidèles collaborateurs, entre autres Davy Gallant à la réalisation, lui qui était aussi derrière l’aventure de la mise en musique des poèmes et cantouques de Gérald Godin, T’en souviens-tu encore, Godin?. Les compositions musicales à paraître s’aventurent sur plusieurs chemins - ceux de la pop-rock, fidèle alliée de l’auteur-compositeur, mais explorent aussi d’autres avenues telles que le folk contemporain, les rythmes country et même le blues - toujours remplies de vérité et de sensibilité, véritables forces du fougueux artiste. L’écriture de chansons, c’est tout simplement viscéral pour Veilleux : Tout ce que je sais faire, c'est écrire des chansons. De passion, d'amour, de cœur et d'insomnie.

Le deuxième extrait officiel de l’album, Laisse-moi pas boire tout seul, est disponible sur toutes les plateformes d'écoute. Au-delà de parler des béquilles facilement à notre portée pour compenser nos malheurs, Veilleux souligne, sur cette chanson, l’importance de l’entourage lorsque tout se met à chavirer. Le banjo festif de la pièce fait ici le parfait contrepoids au propos mi-ombré.

Laisse-moi pas boire tout seul j’en tomberais à l’eau
Laisse-moi pas sur le seuil la bouche au goulot
J’ai besoin que tu me gardes à l’oeil

Steve Veilleux propose Combien de miracles

Steve Veilleux, auteur-compositeur-interprète qu’on connaît également pour son travail avec le mythique groupe Kaïn, est de retour pour un troisième projet solo. Il lance la chanson Combien de miracles qui met la table pour l’album Les beaux jours, dont la sortie est prévue à l’automne 2021.

Deuxième autoproduction pour l’artiste émérite, il était important pour Steve Veilleux de tenir les rênes de sa carrière solo tout en s’entourant de fidèles collaborateurs, notamment Davy Gallant à la réalisation. L’écriture de chansons, c’est tout simplement viscéral: «Tout ce que je sais faire, c'est écrire des chansons. De passion, d'amour, de cœur et d'insomnie. Je suis très fébrile et enchanté d’offrir le fruit de ma dernière quête, de ma dernière chasse aux rimes.»

Sur Combien de miracles, Veilleux aborde sans détour la rupture amoureuse, le regret et le deuil qui s’en suit. On se doute dès la première écoute du vécu de l’histoire racontée par le quarantenaire. En contrebalance, le rythme dynamique de la pièce, agrémentée par la guitare qui rappelle certaines îles paradisiaques, amène de la lumière au propos. Comme quoi qu’avec le temps, tout finit par passer.

J’ai traversé la ligne je nous ai foutu en l’air
On avait le plan parfait pis un paquet de projets
Mes mains de petites cuillères qui veulent te ramasser
Tu les jettes en arrière yé trop tard pour s’aimer encore

Y’a juste les chiens qui sont fidèles
J’ai jeté mon cœur aux poubelles
Oh combien de miracles y faudra pour que tu reviennes
Et combien de miracles pour qu’à nouveau
Tu m’aimes

© 2012-2022 Les éditions Pommamour.
Tous droits réservés.