Dans nos Laurentides logo Édition du 5 mai 2021 / 442e édition
8
Huit ans déjà!
Culture Laurentides

Culture Laurentides oeuvre au développement et au rayonnement des arts et de la culture par ses activités de représentation, d’accompagnement, de formation, de concertation et de veille. Il collabore avec les municipalités et les intervenants socio-économiques dans l’intérêt de ses membres et du milieu culturel de la région des Laurentides.

Culture Laurentides favorise l’essor de projets culturels innovants. L’expertise de son équipe et son réseau de ressources professionnelles en font un pôle de développement culturel régional pour les artistes, les intervenants du milieu et les partenaires institutionnels.

Informer et accompagner les professionnels dans leur démarche à titre d’expert.

Communiquer au milieu les tendances, les programmes de soutien et plus globalement, les courants du développement culturel au plan régional et national. Il est le messager entre les différents paliers gouvernementaux et le milieu culturel laurentien.

Écouter et représenter les artistes, artisans et organismes œuvrant dans la région lors de concertations ou de consultations émanant d’organismes ou d’instances publiques.

Former et offrir du perfectionnement aux professionnels qui souhaitent actualiser leurs compétences artistiques et culturelles. Il agit ainsi directement sur le développement des carrières.

Associer et favoriser la concertation au cœur de la communauté culturelle en organisant des rencontres par secteur, locales ou régionales entre les différents acteurs du milieu.

La quarante et unième Assemblée générale annuelle
de Culture Laurentides

La quarante et unième Assemblée générale annuelle (AGA) de Culture Laurentides avait lieu le 24 septembre 2020, de façon virtuelle, et réunissait près de soixante personnes. Cette assemblée, pour le moins atypique, venait conclure une année riche en rebondissements!

Nous avons eu l'occasion d'informer les participants sur les réalisations et défis de la dernière année ainsi que les projets et activités prévues pour les prochains mois.

Conseil d'administration 2020-2021

Le conseil d'administration de Culture Laurentides est composé de quinze membres. Cette année, huit postes étaient soumis à une élection et un seul est demeuré vacant. Trois nouveaux administrateurs se joignent donc à l'équipe : il s'agit de Dominique Gagné-Supper, agente de développement culturel et du territoire; d'André Marion, directeur de la Société nationale des Québécoises et des Québécois, région des Laurentides (Secrétaire) et de Marie-Josée Lebel, présidente de l'Atelier de l'Ile.

Quatre membres élus renouvellent leur mandat : Alexandre Gélinas, directeur du Théâtre Le Patriote (Président); Manon Quintal, directrice administrative et chef du développement du MACLAU (Trésorière); Manon Lefebvre, directrice marketing de Tourisme Laurentides et Monique Richard (première Vice-présidente), comédienne.

Ils s'ajoutent donc aux administratrices actuelles : Isabelle Gagné (deuxième Vice-présidente), artiste en arts médiatiques; Caroline Gagnon, artiste en arts visuels; Roxane Turcotte, auteure jeunesse; JoAnne Turbull, directrice du Réseau BIBLIO des Laurentides; Mélanie Séguin, directrice de la Corporation du Moulin Légaré; Marlène Paquin, coordonnatrice loisirs, culture et communications de la Municipalité de Mont Saint-Michel et Patricia Lopraino, directrice culture et bibliothèque de la Municipalité de Saint-Hippolyte.

Remerciements

Culture Laurentides tient à remercier les candidats aux élections, tous les participants à la rencontre et nous souhaitons souligner la présence de Marie-Hélène Gaudreau, députée fédérale de Laurentides-Labelle, qui a assuré son soutien et son appui au milieu culturel

Sur la photo

Rangée du haut, de gauche à droite: Monique Richard, Roxane Turcotte, Manon Quintal, Marie-Josée Lebel, Mélanie Gosselin (directrice Culture Laurentides)

Rangée du milieu: Mélanie Séguin, Isabelle Gagné, Dominique Gagné-Supper, Manon Lefebvre, Alexandre Gélinas

Rangée du bas: André Marion, Caroline Gagnon, JoAnne Turnbull, Marlène Paquin, Patricia Lopraino

Un soutien financier pour dix-sept projets artistiques
et littéraires dans les Laurentides

Le Conseil des arts et des lettres du Québec, les municipalités régionales de comté (MRC) d’Antoine-Labelle, d’Argenteuil, de Deux-Montagnes, de La Rivière-du-Nord, des Laurentides, des Pays-d’en-Haut, de Thérèse-De Blainville, les villes de Mirabel et de Saint-Jérôme, en collaboration avec Culture Laurentides, annoncent les projets soutenus dans le cadre du premier appel de projets de l’Entente de partenariat territorial en lien avec la collectivité des Laurentides.

Les partenaires sont heureux d’annoncer un soutien de deux cent soixante-seize mille cent dollars (276 100$) à onze artistes et six organismes artistiques.

Les créateur(-trice)s qui reçoivent un soutien pour réaliser leurs projets sont : Bonnie Baxter (MRC des Laurentides), Philippe Courchesne Leboeuf (MRC de La Rivière-du-Nord), Michel Depatie (MRC des Laurentides), Caroline Dorion (MRC de La Rivière-du-Nord), Caroline Dusseault (MRC des Pays-d'en-Haut), Richard Fournier (MRC d’Antoine-Labelle), Marylise Goulet (Ville de Saint-Jérôme), Jérôme Lafond (Ville de Saint-Jérôme), Ugo Monticone (MRC de La Rivière-du-Nord), Sébastien Pitt (MRC Thérèse-De Blainville) et Suzanne Vachon (MRC des Pays-d'en-Haut).

Les projets des organismes suivants sont soutenus : Carrefour Bois-Chantants (MRC d’Antoine-Labelle), Diffusion en Scène (Ville de St-Jérôme et MRC de La Rivière-du-Nord), Société Arts et Culture d'Oka (MRC de Deux-Montagnes), Atelier de l'Île (MRC des Laurentides), La Route des Arts (MRC d’Argenteuil) et Le Petit Théâtre du Nord (MRC Thérèse-De Blainville).

Processus de sélection

Le titre des projets et le montant accordé à chacun se trouvent en annexe. Les demandes ont été analysées par un comité composé de pairs, réunis par le Conseil, œuvrant dans différents secteurs artistiques. Les projets ont été sélectionnés au mérite, sur la base de l’excellence de leur proposition, de leur adéquation aux objectifs du programme, et en fonction des disponibilités budgétaires des partenaires.

À propos du partenariat territorial des Laurentides

Ce programme est issu d’une entente conclue en 2020 entre le Conseil des arts et des lettres du Québec, les MRC d’Antoine-Labelle, d’Argenteuil, de Deux-Montagnes, de La Rivière-du-Nord, des Laurentides, des Pays-d’enhaut (à l’exception de la Ville de Sainte-Adèle) et de Thérèse-De Blainville, ainsi que les villes de Saint-Jérôme et de Mirabel. Selon les termes de l’entente, un montant total de huit cent dix-huit mille dollars (818 000$) a été investi par les partenaires pour soutenir des projets de création, de production ou de diffusion favorisant des liens entre les arts et la collectivité.

Il s’agissait du premier appel à projets prévu à cette entente.

Description des projets soutenus

Soutien aux projets des artistes et des écrivain(e)s professionnel(le)s – Total : cent soixante-trois mille huit cents dollars (163 800$)

- Bonnie Baxter (MRC des Laurentides) reçoit quatorze mille deux cents dollars (14 200$) pour la création d'une installation vidéo intitulée The Philosopher and the Tomato.

- Philippe Courchesne Leboeuf (MRC de La Rivière-du-Nord) reçoit six mille dollars (6 000$) pour la production d’un spectacle jeunesse avec le groupe de musique QW4RTZ.

- Michel Depatie (MRC des Laurentides) reçoit dix-huit mille cinq cents dollars (18 500$) pour la réalisation d'un projet d'arts visuels intitulé Domainelasapiniere.com, comportant la production d'un corpus d'images et la création d'un site internet.

- Caroline Dorion (MRC de La Rivière-du-Nord) reçoit vingt mille dollars (20 000$) pour la création d'un projet d'arts multidisciplinaires intitulé Tricoté serré, inspiré du tricot urbain.

- Caroline Dusseault (MRC des Pays-d'en-Haut) reçoit six mille cent dollars (6 100$) pour réaliser un projet de création intitulé Bois flotté, croisant les disciplines de la musique, de l’éclairage et de la danse.

- Richard Fournier (MRC d’Antoine-Labelle) reçoit sept mille dollars (7 000$) pour la création de deux contes animés s'adressant à des jeunes âgés de cinq à onze ans.

- Marylise Goulet (Ville de St-Jérôme) reçoit vingt mille dollars (20 000$) pour la création d'une série d’œuvres en art d’impression intitulé Micro-Macro, impressions phytologiques.

- Jérôme Lafond (Ville de St-Jérôme) reçoit treize mille dollars (13 000$) pour la création d'un récit fantastique intitulé Saint-Jérôme, Ville de l'impossible.

- Ugo Monticone (MRC de La Rivière-du-Nord) reçoit vingt mille dollars (20 000$) pour la réalisation du projet Tracés de voyage où des expériences de réalité augmentée, associées aux textes de son dernier livre, prendront la forme de parcours interactifs.

- Sébastien Pitt (MRC Thérèse-De Blainville) reçoit dix-neuf mille dollars (19 000$) pour réaliser une résidence de recherche-création et d'ateliers de médiation en arts numériques à la Maison Hamilton.

- Suzanne Vachon (MRC des Pays-d'en-Haut) reçoit vingt mille dollars (20 000$) pour réaliser le projet interdisciplinaire Atlas, nébuleuses du Sphinx, combinant l’impression numérique et l’écran.

Soutien aux organismes artistiques professionnels – Total : cent douze mille trois cents dollars (112 300$)

- Carrefour Bois-Chantants (MRC d’Antoine-Labelle) reçoit cinq mille huit cent quatre-vingt dollars (5 880$) pour réaliser une campagne de promotion et de découvrabilité pour augmenter la présence du Festival Stradivaria sur le web.

- Diffusion en Scène (Ville de St-Jérôme et MRC de La Rivière-du-Nord) reçoit trente mille dollars (30 000$) pour la diffusion d'un événement intitulé Projet NT 4, abordant la rencontre entre différents champs disciplinaires.

- Société Arts et Culture d'Oka (MRC de Deux-Montagnes) reçoit dix-huit mille quatre cent vingt dollars (18 420$) pour réaliser le projet Murmures dans la forêt : poésie, littérature et musique acoustique du monde, rassemblant des écrivain(e)s et musicien(ne)s autochtones, okois(e) ou issus d'autres cultures.

- Atelier de l'Île (MRC des Laurentides) reçoit vingt-quatre mille dollars (24 000$) pour réaliser l’événement Traverse; l’estampe en art actuel, qui permettra aux arts imprimés d'être diffusés, réfléchis et déployés dans les Laurentides.

- La Route des Arts (MRC d’Argenteuil) reçoit seize mille dollars (16 000$) pour développer une stratégie de communication et de promotion afin de mieux positionner son circuit annuel et sa galerie d'art dans la communauté.

- Le Petit Théâtre du Nord (MRC Thérèse-De Blainville) reçoit dix-huit mille dollars (18 000$) afin d’accueillir des étudiant(e)s en interprétation de l’École de théâtre professionnel du Collège Lionel-Groulx, pour des stages de création.

Le programme Cellules INC.
dévoile les deux projets sélectionnés dans les Laurentides

Culture Laurentides est fier de dévoiler le nom des projets sélectionnés pour la phase II, Enraciner, de son programme Cellules INC.

L’Incubateur Numérique Culturel a été lancé en novembre dernier, en collaboration avec Culture Outaouais. Cette initiative vise le développement culturel numérique de l’ensemble du territoire. Dans les Laurentides, les deux projets retenus par le comité d’experts l’ont été notamment pour leur fort potentiel de succès ou de croissance. Il s'agit de Si, aujourd’hui pour demain, présenté par Angèle Courville et Philippe-Emmanuel David (Sainte-Thérèse), et Stations berçantes, par Francine Courtemanche (Nominingue).

Description des projets

Si, aujourd’hui pour demain…, porté par l’organisme Musique sur mesure, est une exposition multimédia qui permet aux municipalités de prendre le pouls de leur communauté au sujet d’enjeux sociaux actuels, en sondant leurs citoyens par le biais de l’art, tout en faisant vivre à ces derniers une expérience de médiation culturelle enrichissante et novatrice.

Stations berçantes, porté par l’artiste Francine Courtemanche, sont des stations de repos et d’information situées aux endroits stratégiques du Parc linéaire Le P’tit Train du Nord. Les stations berçantes consistent en des installations sculpturales, métaphoriquement sous forme de chaises berçantes, offrant une connexion internet et donnant accès au patrimoine et à l’histoire des lieux, ainsi qu’à diverses présentations artistiques.

Ces initiatives seront donc supportées dans leur processus d’incubation sur une période de seize semaines, d’avril à juillet, par Cilex, catalyseur d’innovation, et Culture Laurentides. L’accompagnement est assorti d’un soutien financier de sept mille cinq cents dollars (7500$) pour chaque projet, octroyé par Culture Laurentides, et venant tout juste d’être rendu possible grâce au ministère de la Culture et des Communications ayant voulu valoriser l’initiative, considérant son impact important dans la région.

Collaboration interrégionale

Nous tenons à souligner que grâce au programme Cellules INC., les rencontres ont donné lieu au maillage d’un projet entre les Laurentides et l’Outaouais. Ainsi, Tommy Raymond, de Récréo-Tourisme Rivière-du-Nord de la région des Laurentides, se joint au projet Falotier, présenté par Isabelle Myre Lacasse du Parc de la Ferme-Dalton à Gatineau. Ils seront supportés par Culture Outaouais dans leur processus d’incubation.

À propos de Cellules INC. Incubateur Culturel Numérique

Cellules INC. est une initiative interrégionale propulsée simultanément par Culture Outaouais et Culture Laurentides, en partenariat avec divers intervenants du milieu socio-économique des deux régions dont : Cilex, le Pôle d’économie sociale de l’Outaouais et la Coopérative de solidarité des entreprises d'économie sociale des Laurentides.

Le programme vise à stimuler les collaborations, à faire naître les idées et à soutenir les projets culturels numériques de façon durable sur les territoires de l’Outaouais et des Laurentides.

Page d’informations Cellules INC. : https://www.culturelaurentides.com/evenements/cellules- inc/

Catherine Fauteux reçoit le Prix du CALQ
Artiste de l'année dans les Laurentides

Le Conseil des arts et des lettres du Québec est heureux de décerner le Prix du CALQ – Artiste de l’année dans les Laurentides à la photographe et cinéaste Catherine Fauteux. Ce prix, assorti d’un montant de dix mille dollars (10 000$), lui a été remis par Anne-Marie Jean, présidente-directrice générale du Conseil lors d’un événement virtuel organisé par Culture Laurentides.

«La pratique artistique de Catherine Fauteux a connu une remarquable évolution au cours des dernières années. Son choix d’investir le cinéma d’animation s’avère judicieux, la reconnaissance qu’elle recueille à l’international en témoigne. Soulignons plus particulièrement la qualité indéniable de son dernier film Le Pont. Ancrée dans le territoire laurentien, cette œuvre cinématographique met en scène un pan très touchant de la vie de sa mère», ont mentionné les membres du jury réunis par le Conseil.

Biographie de Catherine Fauteux

Établie dans les Laurentides depuis 2004, Catherine Fauteux a d’abord fait sa marque comme artiste professionnelle, sculptrice et photographe, avant de faire ses débuts dans le domaine du cinéma d'animation il y a trois ans. Le cinéma réunit ses deux pratiques initiales, la sculpture et la photographie, bonifiées par l'inclusion du temps et du mouvement que l’on retrouve en l'animation. La cinéaste fabrique elle-même ses décors et ses accessoires, explore de nouvelles techniques (les marionnettes, le numérique, le 3D) et y transpose son vocabulaire. Dès leur création, ses films ont obtenu la reconnaissance de ses pairs et de l’industrie nationale et internationale. Ses œuvres ont notamment été retenues en sélection officielle de nombreux festivals de films.

L’équipe de la Fabrique culturelle de Télé-Québec est allée à la rencontre de Catherine Fauteux, qui nous présente sa plus récente création Le Pont. Pour la visionner, suivez ce lien.

Les autres finalistes de ce prix étaient :

Annie Cantin, artiste en arts visuels et en métiers d’arts de Saint-Adolphe-d’Howard. Spécialiste du verre soufflé, elle conçoit des œuvres qui combinent le verre, le bois, le métal et le miroir. Son objectif : faire sourire le spectateur et partager avec lui un moment suspendu, magique et éphémère. Créatrice de plusieurs œuvres d’art public, ses réalisations se retrouvent également dans les plus grandes collections, notamment celles de Loto-Québec, du Musée des beaux-arts de Montréal, du Musée national des beaux-arts du Québec et du ministère des Affaires étrangères du Canada.

Ian Kelly, auteur-compositeur-interprète de Morin-Heights qui compte à son actif six albums, dont le plus récent s’intitule Long Story Short. Il connaît un grand succès en France, en Belgique, aux États-Unis et en Angleterre, où il a présenté plusieurs centaines de spectacles depuis le début de sa carrière. Réalisateur et producteur autodidacte, il a construit son propre studio d’enregistrement, où il réalise et compose des œuvres musicales pour d’autres artistes, mais également de la musique pour la télévision et le cinéma. En plus de réaliser ses propres projets, il travaille avec des artistes émergents et contribue à l’envol de leur carrière.

Catalogue d'activités et de spectacles

Culture Laurentides est fier de lancer son nouveau Catalogue Contact culture Laurentides. Ce dernier, disponible en version numérique exclusivement, présente des offres d’activités et de spectacles provenant d’artistes, d’organismes et de médiateurs culturels professionnels des Laurentides.

Cette première édition du catalogue présente près d’une cinquantaine d’activités (en présence et en virtuel). Gage de qualité relevée, ces propositions de spectacles, de conférence, de performances artistiques et d’ateliers ont toutes été triées sur le volet par un comité de sélection, expert en matière d’offre culturelle. Toutes les activités peuvent s’adapter en fonction des différentes mesures sanitaires en cours et des propositions adaptées à tous les genres de publics sont disponibles.

Un complément numérique à l’événement Contact culture Laurentides

Cet outil, dont le contenu sera bonifié et mis à jour régulièrement, est le fruit d’une réflexion et d’une concertation du milieu suite à l’annulation de l’événement Contact culture Laurentides, en raison de la pandémie. Présentée aux deux ans, cette rencontre régionale, qui sera de retour lorsque les conditions sanitaires le permettront, connaît beaucoup de succès et répond tant à un besoin des artistes et des organismes qui ont des activités à offrir, qu’à ceux qui les engagent, notamment les agents culturels des municipalités et les diffuseurs multidisciplinaires.

Selon Alexandre Gélinas, président de l’organisme, «le milieu culturel régional est mûr et attend la relance avec impatience. Le catalogue virtuel est un outil qui facilitera l’embauche de nos artistes et nos organismes par des gens d’ici et d’ailleurs. Nous avons tous grand besoin de retrouver les arts et la culture dans nos vies».

Mélanie Gosselin, directrice générale de Culture Laurentides
, soutient pour sa part que «la mise en valeur de l’offre de services artistiques et culturels bien de chez nous, devient encore plus pertinente dans une ère où la volonté de contribuer au développement durable et à l’achat local se sont accrus pour plusieurs».

Consulter le Catalogue Contact culture Laurentides

Visites guidées

Pour découvrir le catalogue, de courtes rencontres virtuelles en petits groupes sont proposées. Ces dernières seront animées par l’agente de développement qui pourra faire des suggestions personnalisées en fonction des besoins des clients. L'inscription est obligatoire pour obtenir le lien de connexion Zoom.

Horaire des rencontres :

4 mai, de onze heures trente à midi : rencontre pour les diffuseurs
6 mai, de onze heures trente à midi : rencontre pour les travailleurs des municipalités et MRC
12 mai, onze heures trente à midi : rencontre pour tous

S'inscrire

Le Catalogue de Contact culture Laurentides, le site par excellence pour découvrir des activités et des spectacles artistiques de grande qualité.

© 2012-2021 Les éditions Pommamour.
Tous droits réservés.