Dans nos Laurentidess logo Édition du 1 février 2023 / 533e édition
11
Dans sa onzième année!
Mise à jour: 23 janvier 2023
La Société nationale des Québécois des Laurentides

Créée en 1952, la Société nationale des Québécoises et Québécois, région des Laurentides, est un regroupement affilié au Mouvement national des Québécoises et Québécois (MNQ). Sa mission s’inscrit dans toute la démarche d’affirmation et d’émancipation du peuple Québécois.

La SNQ des Laurentides est régie par l’assemblée générale de ses membres en règle et par son conseil d’administration avec l’aide de comités de travail et du personnel.

Missions et objectifs

Valoriser la journée du drapeau à chaque 21 janvier, en invitant la population à faire la promotion du fleurdelisé.

Promouvoir la langue française, témoignage de notre identité par la remise du Prix d’excellence en français Gaston-Miron, lors du déjeuner de la Francophonie. Ce prix est décerné annuellement, en partenariat, à des personnes, des entreprises ou des organismes qui se distinguent par leur contribution à la promotion de la langue française.

Reconnaître l’importance de l’enseignement de l’histoire par la remise des Prix du Mérite en histoire lors de la Journée nationale des Patriotes aux étudiants de niveau secondaire.

Coordonner les célébrations de la Fête nationale du Québec dans la région et éveiller la fierté de nos populations en les invitant à célébrer le 24 juin.

Soutenir les groupes communautaires oeuvrant sur le territoire.

Informer et sensibiliser la population à des sujets d’actualité.

Travailler à l’épanouissement et à l’affirmation du peuple Québécois.

Jour du drapeau 2023
Événement du soixante-quinzième anniversaire du fleurdelisé
au Théâtre Gilles-Vigneault

En ce jour du soixante-quinzième anniversaire du fleurdelisé, la Société nationale des Québécoises et des Québécois, région des Laurentides (SNQL), a souligné l’avènement de notre drapeau, symbole de l’identité québécoise. Dans la préparation de cet événement, la SNQL a su rallier un comité intersectoriel formé de plusieurs organismes de la communauté, dont la Ville de Saint-Jérôme, Culture Laurentides, Histoire et Archives Laurentides, le Cégep de Saint-Jérôme, le Mouvement national des québécois, les Sentiers Magnus Poirier, ainsi que certaines personnalités retraitées reconnues telles Loyola Leroux et Charles Michaud, dans de but de célébrer ensemble la fierté québécoise.

Considérant les enjeux actuels reliés à la langue et à la culture, cette flamme qu’en 2023 la SNQL est fière de raviver, a amené ce nouveau consortium à concevoir une proposition de projet social où seront interpellés à la fois nos créateurs et créatrices, ainsi que nos hommes et femmes de lettres, dans un projet à trois volets, une sculpture monumentale ou installation, la consécration d’une phrase phare et l’engagement de tous les amoureuses et amoureux du Québec de la région. Ce projet fera l’objet d’un lancement majeur au printemps 2023.

Mais auparavant, à la Mezzanine du Théâtre Gilles-Vigneault, le 21 janvier 2023, la SNQL et ses collaborateurs ont souhaité mettre l’emphase sur ce qui nous rassemble tous, c’est-à-dire nos valeurs identitaires d’hier et celles d’aujourd’hui, grâce au talent des gens d’ici. Événement animé par John Tittel, de la Chambre de commerce du grand Saint-Jérôme et de Michael DPillz, rappeur, le dynamisme était à l’honneur, tout en n’enlevant rien à l’imminence de nos hommes politiques, monsieur le maire Marc Bourcier, ainsi que messieurs les députés Rhéal Fortin et Youri Chassin, et les présidents du Mouvement national des Québécois et de la SNQL, messieurs Frédéric Lapointe et Vincent Lemay-Thivierge, dans un hommage au drapeau.

Finalement, pour s'assurer d'une présence intergénérationnelle, les jeunes du chœur de l’Académie Lafontaine, sous la direction de Monsieur David Leblanc, ont fait vibrer le public reprenant des chansons québécoises, dont certaines de Jean Lapointe. Charles Michaud, journaliste retraité bien connu pour sa verve et son sens de l’humour, nous a entraîné, en mode ici et maintenant, en nous amusant un peu, dans une réflexion à propos de ce qui caractérise la Québécoise et le Québécois d’aujourd’hui.

Le tout s'est terminé sous le signe de la fête où musique, chant et boustifaille étaient au rendez-vous... au grand bonheur de notre fleurdelisé!

Les Prix d'excellence en français Gaston-Miron 2023
Appel de candidatures

La Société nationale des Québécoises et Québécois, région des Laurentides (SNQL) et le Mouvement Québec français des Laurentides (MQFL), responsables de l’organisation des Prix d’excellence en français Gaston-Miron, ont décidé de modifier l’activité de promotion de la langue française cette année.

Pour ce faire, toute personne des Laurentides, incluant la classe étudiante des niveaux secondaire, cégépien et universitaire, est invitée à réaliser une création artistique en rédigeant un poème ou un rap/slam avec un maximum de cinq cents mots.

Un jury composé de quatre personnes, extérieur aux deux organismes parrains, sélectionnera les trois meilleurs textes en poésie et les trois meilleurs textes en rap/slam. Les prix de participation seront de trois cents dollars (300$) pour le premier prix, deux cents dollars (200$) pour le deuxième prix et cent dollars (100$) pour le troisième prix et ce, dans chaque catégorie.

Hâtez-vous, car la date limite de réception des textes est le 17 février 2023. Les règlements sont disponibles sur le site Internet de la SNQL à l’adresse suivante : http://www.snq-laurentides.quebec

Les Prix d’excellence en français Gaston-Miron seront remis lors du Rendez-vous de la Francophonie, le dimanche, 19 mars 2023, à treize heures trente, au local de la salle Anthony-Lessard à Saint-Jérôme.

À propos de Gaston-Miron

Né à Sainte-Agathe-des-Monts en 1928, Gaston Miron est l'un des grands poètes contemporains du Québec. Son amour du livre l'amène à jouer un rôle de premier plan dans l'édition québécoise, en étant cofondateur des éditions de l'Hexagone, qu'il a dirigées de 1953 à 1983. La délégation du Québec à Paris s'est souvenue de cette passion du livre en inaugurant la bibliothèque Gaston-Miron à Paris et l'Université de Montréal a créé le Centre des archives Gaston-Miron, voulant contribuer à la mise en valeur des archives de la littérature québécoise et du discours culturel. Ce poète national s'est employé à faire connaître notre littérature par des tournées de conférences dans les universités d'Europe et des Amériques, par des lectures de poèmes et des prestations dans nombre de pays lors de colloques ou de rencontres littéraires avec divers publics.

© 2012-2023 Les éditions Pommamour.
Tous droits réservés.