Dans nos Laurentidess logo Édition du 30 novembre 2022 / 524e édition
11
Dans sa onzième année!
Mise à jour: 26 septembre 2022
Le Centre d'exposition de Val-David

Le Centre d’exposition de Val-David est un organisme sans but lucratif issu de sa communauté ayant pour mission de faire connaître, apprécier et promouvoir le travail des artistes et artisans professionnels par le biais d’expositions, d’un programme éducatif dynamique et de projets spéciaux novateurs.

La vocation actuelle de la Maison du Village est la diffusion des arts visuels, dans le prolongement d’une tradition implantée par des artistes et des artisans venus s’installer à Val-David dans les années 1960.

Ce noyau de jeunes visionnaires, enthousiastes et actifs, qui y habitent encore aujourd’hui et en ont attiré d’autres, ont transformé pour toujours ce paisible village agricole en village d’art. Dans les années 1970, ils tenaient l’été le Marché des artisans, et artistes et artisans offraient des cours aux jeunes et à la population.

Au début des années 1980, ils se regroupaient en association, les Créateurs associés. Ils achetaient une petite maison sur la rue principale du village, en doublaient l’espace pour y aménager deux salles d’exposition et une boutique d’art.

En plus de monter d’importantes expositions de leurs membres mais également d’artistes de l’extérieur de la région, les Créateurs associés, au nombre d’une cinquantaine, organisaient l’été des festivals d’art, des symposiums de peinture et de sculpture et des tournées de visite de leurs ateliers.

Aujourd'hui, le Centre d'exposition de Val-David fait partie de la liste des lieux reconnus Contexte professionnel - Lieux, organismes et événements en arts visuels et métiers d'art dans le cadre du programme d'intégration des arts à l'architecture et à l'environnement des bâtiments et des sites gouvernementaux et publics du Québec (Ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine).

Christo Stefanoff/Un artiste à découvrir

Il faudra bien tout de même quelques survivants pour se faire un jour des chroniqueurs de cette époque. Etty Hillesum (1914-1943)

Trésor caché, l’œuvre de Christo Stefanoff bouleverse qui la regarde. Rescapés des camps de concentration nazi, Christo Stefanoff et sa femme Irena Pludowska quittèrent l’Europe et choisirent Val-David à travers le vaste monde pour commencer un nouveau chapitre de leur vie. Arrivés au pays en 1952, les époux s’établirent sur le chemin du Xe rang du Canton Morin. Découvrez la peinture monumentale et prodigieuse de cet artiste exceptionnel qui touche au plus profond de l’âme. Aujourd’hui, alors que la guerre gronde et que les extrémismes de toutes sortes menacent la paix sur terre, ses tableaux vibrants prennent un sens encore plus percutant, saisissant. Invité à restaurer le Cyclorama de Sainte-Anne de Beaupré dès son arrivée au pays, le visionnaire avait aussi imaginé un projet de centre culturel à Val-David avec amphithéâtre extérieur, galerie, chapelle et résidences d’artiste, évalué à plus d’un million de dollars en 1961. Le Centre présente une part de cet héritage phénoménal grâce à son neveu, le peintre Robert Pludowski, qui veille aujourd’hui encore à la préservation de ce legs inestimable.

Du premier octobre au 8 janvier 2023.

Pour plus d'infos, cliquez.

Tracés de voyages – Vingt ans d'allers-détours

Certains pensent qu’ils font un voyage, en fait, c’est le voyage qui vous fait ou vous défait. Nicolas Bouvier, 2014

L’exposition Tracés de voyage d’Ugo Monticone (Prix du CALQ – artiste de l’année 2021 dans les Laurentides) avec Isabelle Gagné (fondatrice du collectif Mouvement Art Mobile) combine art visuel et numérique, littérature, musique, film et voyage. Chacune des impressions numériques d’Isabelle Gagné représente un voyage dans un pays différent autant en Asie, en Europe qu’en Amérique du Sud, inspirée par le livre éponyme de l’auteur prolifique Ugo Monticone qui couvre vingt périples réalisés en vingt ans d’écriture à travers le monde. S’y entremêlent des fragments photographiques et des éléments d’archives de l’écrivain. En écho aux chroniques du voyageur, Isabelle Gagné a créé pour chaque pays une animation en réalité augmentée. Une trame sonore réalisée par Marc Sauvageau s’accorde aux illustrations et marque le rythme des estampes animées. Dans les mots de Gilles Vigneault, «Beau voyageur, tu me viens, tu m’arrives avec ton sac de pays sur le dos…», il te faudra repartir….

Du premier octobre au 8 janvier 2023.

Pour plus d'infos, cliquez.

© 2012-2022 Les éditions Pommamour.
Tous droits réservés.