Dans nos Laurentidess logo Édition du 24 novembre 2021 / 471e édition
10
Dans sa dixième année!

Jean Chapleau, écrivain

Partager
Mise à jour: 18 mars 2021

Jean Chapleau, écrivain

Avec plus de soixante-dix ans derrière moi, me présenter dans un court texte relève de l’exploit olympique! Puisqu’il n’est jamais trop tard, essayons…

Une vie de travail bien remplie, satisfaisante, valorisante. Études universitaires en enseignement secondaire, j’y ai travaillé sur un cycle de sept ans. Classes de jeunes en difficulté. Ces jeunes, de par leurs comportements, m’ont «poussé» vers la Technique d’éducation spécialisée. Diplôme collégial obtenu, j’ai œuvré six années en intervention avec des femmes enceintes en difficulté d’adaptation. Un livre, Cris de détresse, cheminement d’espoir, témoigne de mon cheminement professionnel et aussi, personnel.

De femmes enceintes à futurs pères, j’ai animé des groupes en condition masculine et aussi des rencontres prénatales pour les futurs papas. La paternité fut une expérience marquante dans ma vie. (Voir La passion d’être père) J’ai fait plusieurs conférences sur le rôle du père et son implication avec les enfants.

Mes vingt et une dernières années de travail se sont déroulées en enseignement au cégep, en Technique d’éducation spécialisée. Ces années d’enseignement et de supervisions de stages m’ont amené à écrire un livre sur L’éducateur spécialisé. Un intervenant au cœur du quotidien. Il traite du rôle et des fonctions de l’éducateur spécialisé.

Puis vint la retraite…avec un séjour de neuf semaines au Cameroun, en Afrique. Bénévole en accompagnement de stagiaires. Expérience enrichissante et bouleversante pour mes valeurs de Nord américain. Encore (!) un autre livre pour en témoigner, Récit d’un séjour au Cameroun. J’ai aussi fait des conférences sur le sujet.

Donc, l’écriture demeure un moyen d’expression privilégiée dans ma vie. Elle m’a permis de faire la boucle soit sur mes expériences professionnelles, soit sur mes changements personnels. Ma prise de distance salutaire. Mon regard vers l’Intérieur.

Retraite active…et deuxième départ pour neuf semaines encore! Cette fois-ci, le Chemin de Compostelle. Longs moments de solitude, d’introspection, d’efforts physiques, de rencontres géniales. Mille six cent cinq kilomètres en cinquante-neuf jours, une paire de botte de marche finie et quelques kilos en moins! J’ai fait quelques conférences sur ce voyage.

Dernière étape : l’écriture de fiction. Le saut sans parachute, c’est laisser s’évader le fou en soi… Premier roman policier, Enfin, la vengeance

J’adore partager avec les gens, entendre leurs expériences, raconter les miennes.

Pour plus d'infos, cliquez.

© 2012-2021 Les éditions Pommamour.
Tous droits réservés.